Debout à six heures. Le chauffage coupé n’est pas si terrible quand on est vraiment éveillé. J’ai encore fait des rêves désagréables qui touchent mes angoisses sociales, mais j’ai vu pire, et j’ai vécu pire. Il reste étrange que je me lève bien avant mon réveil, sans aucune raison, dans un état lucide. Je me suis pourtant couché tardivement hier. Peu importe.

LoscilEndless Falls (2010)

On pourrait presque dire que je me sens bien. J’avoue avoir baissé un peu les antidépresseurs, cela doit jouer. Plus d’énergie, mais plus dangereux pour mon humeur.

Babe termine son dernier tour chez le dentiste. Toujours sept heures plus tard là-bas en hiver. Ce n’est pas facile à gérer. Mais je le fais quand même, je n’ai pas peur de m’aventurer dans des contrées exotiques, dans des cultures qui ne sont absolument pas comme la nôtre. Je ressens une grande liberté quand je suis à Manille, même si la vie est très difficile dans cette ville.

Nous y resterons probablement quelques temps quand je la rejoindrai en tant qu’expatrié et non en tant que touriste au mois. Vivre là-bas une vie entière revient à perdre une grande part de sa longévité et comme la mienne est déjà basse à cause de ma maladie mentale… je m’en moque aussi. L’important est que la vie soit la plus en phase avec ce que je désire vraiment. Et je désire vraiment vivre avec babe, même si rien n’est facile.

Mes contemporains occidentaux me déçoivent beaucoup. Bien entendu, on se dit toujours que l’herbe est plus verte ailleurs et je suis probablement victime d’une forme d’exotisme mal placé mais je considère qu’un pays aussi anarchique (et en même temps aussi tyrannique) est une bonne chose pour moi.

Les gens sont jeunes, sont actifs, les talents sont récompensés, on peut apprendre une quantité de choses énorme. Survivre de ses compétences, quelles qu’elles soient est possible à Manille, sans avoir besoin de forcer. Mais ce n’est qu’une étape, babe veut travailler à l’étranger pour avoir de meilleurs revenus dans un endroit plus clean. Je la comprends bien. Son boulot de professeur d’Anglais est valide partout dans le monde.

J’aimerais simplement qu’on reste en Asie pour une bonne partie de notre temps ensemble. Ensuite, on viendra finir nos vies en France, là où les choses sont plus faciles pour survivre, être soignés, lorsque notre âge avance dangereusement. Et je ne suis plus tout jeune, je dois l’avouer. Babe est plus jeune par contre, ce qui est à la fois plus simple mais aussi plus compliqué pour elle. Elle n’a pas non plus cette forme de recul social qui me caractérise.

P.H.Eternal Hayden (2017)

Je me sens vraiment bien ce matin, je me moque de ce qui se passe si je change de direction, si je pars dans des choses plus libres. Dans tous les domaines. J’ai besoin de ne pas me censurer autant dans ce que je dis que dans ce que je fais. Je suis bien plus puissant que ce que je crois. Ma fatalité est de ne pas croire en moi, du tout. Cela doit changer.

Ce sont les vacances, mais je ne devrais pas sacrifier le temps, le présent continu. J’ai tendance à le faire naturellement, c’est pire encore lorsque je me dis que ce sont des vacances ou tout autre argument fallacieux. À partir de janvier, il sera bien plus difficile de travailler sur mes affaires alors que je prépare mon voyage pour Manille.

OrdosHouse of the Dead (2017)

Je n’ai toujours pas expérimenté les délires vidéos que j’imagine. Je discute avec babe, donc je n’écris pas vraiment plus pour l’instant.

Mouth of the ArchitectPath of Eight (2016)

La journée avance. Babe est en vacances donc on passe plus de temps ensemble même si c’est vraiment difficile d’être aussi proches et en même temps à 20.000km. Elle va promener ses chiens, j’écoute de la musique. Je me restreins un maximum sur la nourriture pour ne pas manger trop de sucre et ne pas dépenser d’argent. La première année, je me débrouillais mieux, j’étais plus fort pour économiser de l’argent en masse sur la nourriture.

Je fume une toute petite cigarette juste pour le plaisir car j’ai un patch qui m’en dispense. Mais j’ai envie de me faire plaisir de temps en temps. Il est vraiment difficile d’être un ascète. Je travaille dur pour cela. Je survis grâce à cela. Je dois donc faire vraiment très attention chaque jour.

Nous allons discuter à son retour jusqu’à ce qu’elle se couche. J’irai faire des courses ensuite, peut-être poser mon chèque si je suis courageux. Cela sera suffisant pour la journée. C’est une longue journée et même si je suis plutôt en forme par rapport aux jours précédents, j’ai du mal à rester concentré. J’ai travaillé sur ce que je dois faire et comment je dois le faire. C’est une bonne chose. Maintenant, il va falloir passer plus rapidement à l’action et ne pas se poser de questions. Simplement faire les choses comme elles viennent.

(image par soreikea)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s