Je me suis endormi vers 2h. Je me lève péniblement à 9h à cause du froid. Il fait 16 degrés dans l’appartement. Oh, pour sûr je fais des économies, mais ça reste quand même difficile. Je me colle immédiatement à mon computer. Un casque sur les oreilles, de la musique.

JuniusDays of the Fallen Sun (2014) • Analog – Hard • 4/5

Babe m’a répondu mais elle se repose en ce moment. J’ai mal à la tête. Ce n’est pas souvent pourtant.

La journée d’hier s’est bien terminée dans la nuit, ensemble, avant que babe parte au cours de langage des signes (aujourd’hui le matin là-bas donc). Je me débarrasse de mon phone, cela ne sert à rien de guetter comme un animal quand babe va parler ou non. J’arrête avec ce délire de l’attente et de la récompense. Une vraie dope.

J’ai déjà terminé mon premier café qui refroidissait à une vitesse record. La plupart de mes volets restent fermés. Il fait beau mais les toits sont gelés et je n’ai pas besoin de regarder les toits de toute manière. Je suis dans mon antre sombre. Mes médicaments se mettent en marche, le café et la cigarette aussi. Je vais enchaîner les cafés pendant un moment, jusqu’à ce que je sois parfaitement réveillé et réchauffé. Cela risque de prendre longtemps. Bizarrement, je n’ai plus froid alors que je ne suis pas plus habillé que d’habitude quand la température est élevée.

Aujourd’hui, nous sommes un samedi. Je vais tenter une sortie quand je serai d’attaque pour acheter du pain, de quoi me nourrir un peu. Mais pour l’instant il fait bien trop froid dedans et dehors.

LeprousMalina (2017) • Analog – Regular • 4/5

Je suis plus ou moins dans le noir, à mon bureau, avec un café de plus. Je suis seul, comme toujours. Et je ne force pas babe à parler. Je vais essayer de rester plutôt silencieux, je n’ai pas grand-chose à dire de toute façon. Rien ne s’est passé dans mon sommeil.

J’ai vraiment l’impression d’écrire tous les jours la même chose. C’est probablement le cas. Même cela, je dois le répéter j’imagine. Mais chaque jour me semble légèrement différent. Ne serait-ce que mon état mental changeant.

J’ai l’impression qu’aujourd’hui, je me moque des choses, réellement. Que je n’ai plus la moindre attache au monde, que mes envies sont mortes, que mes actions sont inexistantes.

Chaque jour, je pense « de » moi mais pas « à » moi. Je me laisse aller dans le monde des gens, dans mes tâches quotidiennes. Je vogue voile baissée, à la rame, mécaniquement, sans y penser. Je fais les choses quand je suis vraiment obligé de les faire. Le reste du temps, je n’ai simplement pas la motivation nécessaire.

Je prends mon troisième grand café. Je me dis qu’ensuite, je vais déboucher un peu la douche qui est pourrie. La salle de bain est le point noir de l’appartement. Je ne l’aime pas. Et la douche se bouche tout le temps. Je sais que j’ai vraiment les cheveux longs et que cela n’aide pas, mais je n’ai jamais eu à déboucher les douches avec du liquide avant.

IrreversibleIrreversible (2015) • Analog – Hard • 2/5

11h02. Toujours seul. Je vais m’occuper de la douche donc puis sortir acheter du pain de mie pour les jours suivants, ma boulangerie prend des vacances, dommage.

Soft FangsFractures (2017) • Analog – Soft • 3/5

Je fais un peu tout cela. Plutôt sans douleur. Babe est occupée me dit-elle. Nous n’allons probablement pas parler aujourd’hui. Je me demande si c’est bon ou mauvais. Je n’en sais rien. 12h01. Je vais voir si je peux dormir un peu. Pour une fois que je suis vraiment habillé, ce n’est pas vraiment malin. Et puis cela sent le déboucheur dans la chambre. Mais il y a du soleil aujourd’hui. Et le chat en profite. Je devrais aussi. Je finis juste mon thé.

Finalement, j’échange quelques mots avec babe mais oui, elle n’a vraiment pas envie de parler aujourd’hui même si elle reste gentille. Je tente une sieste, mais je me lève au bout de 20 minutes sans avoir pu dormir. Il fait toujours froid, je mets un petit coup de chauffage, pas longtemps. 14h11. Je n’ai toujours pas mangé depuis les pâtes d’hier en fin d’après-midi. Je n’ai pas faim.

SorcererThe Crowning of the Fire King (2017) • Analog – Hard • 3/5

La journée s’est déroulée ensuite mollement. J’ai fini par discuter et signer tard avec babe et j’ai fini sur une bonne impression et un livre à lire qu’elle a aimé. Nous apprécions de partager cela. Je crois que c’est ce qui me manque le plus dans notre éloignement : le partage quotidien, lire ensemble, regarder un film, faire la sieste.

Shuffle @ALL

Je lis donc au lit avec le chat pendant quelques temps. Je crois même que je me suis endormi une heure ou deux au milieu. 23h34. Je prends un thé, je me sens bien. Je n’ai pas envie de finir cette journée maintenant qu’il fait nuit. Le chauffage ne tourne pas. Il fait 18 degrés. Je m’en contente. Je bois le thé goulument, je pourrais en boire un litre. Je l’ai déjà terminé.

La lecture m’a immédiatement aidé à redevenir curieux et étonné : le plus important en somme.

Je me rends compte que je me laisse embarquer dans une attitude vraiment désagréable ces temps-ci et il faut remédier à cela au plus vite. Une grande solitude me poursuit. Je dois la canaliser en quelque chose d’intéressant. Même pas nécessairement de productif (je hais ce mot), mais d’intéressant. Je relis mes mantras. Ils sont valables, toujours. Je vais me concentrer dessus à nouveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s