Insomnie cette nuit. J’ai dû m’endormir vers deux heures du matin. J’ai perdu mon temps dans mon lit à retourner mes problèmes dans tous les sens pour y trouver une logique. Je n’ai bien sûr rien trouvé.

Je parle pendant deux plombes à babe, cela ne change rien, elle dit que je dois attendre que cela se tasse. Mes arguments sont valides et réels mais apparemment on est au-delà du raisonnable maintenant. Elle me remercie juste d’arrêter d’argumenter. Bien. On va voir dans les prochains jours. Pour l’instant c’est mal parti. Si rien ne s’améliore, j’annulerai mon voyage. C’est inutile dans les conditions actuelles. D’ailleurs tout est inutile dans les conditions actuelles.

Je bois un thé chaud. Je vais me coucher probablement pour une sieste. Ensuite, je dirais bonne nuit à babe tristement et j’appellerai mon père pour son 71ème anniversaire. J’ai rangé quelques cartons pour l’arrivée de la chatte demain ou après-demain. Je dois encore changer mon lit complètement et passer l’aspirateur, dans le désordre. La vaisselle aussi.

Crescent — The Order of Amenti

CrescentThe Order of Amenti (2018) • Analog – Harder • 3/5

Je reviens de la sieste. Je bois encore un thé après avoir grignoté quelque chose. Il fait froid. Mais je ne dois pas me laisser abattre. Dans le sens où je n’ai rien à perdre globalement. Ce n’est pas comme si j’avais une véritable vie. Donc peu importe ce qui peut arriver. Je suis au-delà maintenant de ces affaires compliquées.

Après une facture incompréhensible de gaz, une convocation au tribunal pour un dossier absurde qui est clos depuis 2007 (que je suis sûr de gagner en plus) et maintenant mon agence de location qui a perdu tout mon dossier (et qui en veut une copie). Super pro, la classe. J’ai l’impression d’être maudit en ce moment.

Sundrifter — Visitations

SundrifterVisitations (2018) • Analog – Hard • Regular • 4/5

Je passe l’aspirateur, je déteste ça. En plus, il n’aspire plus assez, camelote. Finalement ce n’est pas si terrible quand je n’aspire pas la couverture qui protège mon futon ou le gros fauteuil que le chat remplit de poils immédiatement. De toute façon, la chatte arrive demain, donc ce sera directement le bordel. J’en suis moins fatigué. De toute manière, j’ai tant de choses à faire qui m’emmerdent que je ne sais plus où donner de la tête.

18h35. Je suis assoiffé. Je bois un demi litre d’eau. Je fume un pétard, je vais aller lire au lit. Je ne me sens pas de faire mieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s