Je me lève un peu avant huit heures. J’ai un message de babe qui espère me voir avant les cours particuliers qu’elle donne. Je la manque de cinq minutes, dommage. Mais cela fait enfin plaisir de se réveiller avec un message gentil. La gentillesse est quelque chose de vraiment ignorée de nos jours, la bienveillance. Je fais attention à ces choses. Pour moi c’est important. Je reste moi-même, mais je suis poli et gentil. Mon nihilisme est en quelque sorte, interne. Tout cela peut coexister et n’empêche pas d’être nous-mêmes. D’ailleurs, être soi-même peut être quelque chose de privé totalement. Dans mon cas, ici, je suis moi-même absolument, mais pas sous mon nom. C’est une question de sécurité et de protection. Quand notre être est trop décalé par rapport au reste des gens, il faut bien se dissimuler si l’on veut partager des choses personnelles et survivre.

Dana Falconberry and Medicine Bow — From the Forest Came the Fire

Dana Falconberry and Medicine BowFrom the Forest Came the Fire (2016) • Analog – Soft • 3/5

Je me sens plutôt fatigué. Je me demande si j’ai assez dormi. Je peux remédier à cela en faisant directement une sieste de bon matin puisque babe est très occupée (j’ai réussi à échanger quelques mots doux). Normalement j’ai des tâches chiantes à faire même si elles ne pressent pas. Je préfère prendre mon temps pour Écrire / Lire / Musique / WoW et bien sûr dormir ! J’essaie de ne pas faire plus de choses que cela. C’est une existence qui me convient parfaitement.

11h08. Babe est toujours en train de travailler. J’ai dormi un peu, reçu un message de V pour se voir ce week-end. Il faut que je lui réponde, genre pour dimanche à 17 heures au salon de thé. Ça me sortira un peu. Bon, ce sera 16 heures apparemment.

Sojourner — Empire of Ash

SojournerEmpire of Ash (2016) • Analog – Harder • 4/5

Babe est bientôt rentrée chez elle. Cela prend des plombes et des changements de bus et de Jeepney, de l’attente etc. La circulation est vraiment terrible en plus. Bref, elle passe plus de temps en transport qu’à donner ses cours. Et c’est fatiguant, comme j’en ai fait l’expérience. Comme en plus on se lève à cinq heure du matin avec le soleil, la vie à Manille est plutôt épuisante. Siestes obligatoires. Je me souviens de m’être endormi sur une table devant un jus de pommes au rez-de-chaussée de l’hôpital en juillet dernier. Je dormais sur un tabouret, je n’en reviens toujours pas.

13h13. Je n’ai pas mangé. Je bois un thé. Il fait vingt degrés avec le chauffage qui tourne lentement. J’espère que je ne vais pas me faire défoncer une fois de plus par ma facture de gaz. Au moins, je ne grelotte pas. Tant pis pour l’argent.

Sorxe — Matter & Void

SorxeMatter & Void (2017) • Analog – Harder • 4/5

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s