Je me réveille logiquement assez tard, difficilement. Je mets un patch et je ne fume pas avec mon café. Ce n’est pas agréable mais j’en ai assez de repousser. Babe n’est pas là. Je me demande où elle est. Probablement sa batterie de téléphone est vide ou quelque chose dans le genre. Peu importe, c’était mieux dans la nuit.

Je me souviens qu’il était très clair que je devais me concentrer encore plus sur l’écriture et les moyens de le faire bien. Ce n’est pas une honte. Il n’y a bien qu’en France que l’on considère qu’écrire ne s’apprend pas. C’est n’importe quoi. On ne naît pas écrivain. Bref, je lis des ressources autour de cela en Anglais par contre. Je peux écrire. Ma maîtrise de philosophie me permet d’avoir un langage honnête. Mais je n’ai pas les clés pour écrire quelque chose de fluide et créatif. Les dialogues par exemple sont difficiles à mettre en place. Et j’ai un mal fou à ne pas écrire à la première personne. Peut-être le devrais-je même en fiction. Quoiqu’il en soit, j’ai beaucoup de travail de ce côté-là.

My Iron LungLearn To Leave (2016) • Analog – Hard • 3/5

Je suis déjà fatigué. Je n’ai pas assez dormi. Je fais une sieste au soleil. Babe me réveille, elle était au cinéma. J’ai encore sommeil, mais nous verrons cela un peu plus tard. Je prends un autre café. Et j’essaie de ne pas fumer avec mon patch. J’ai l’impression de recommencer la journée depuis le début mais il est 11h30. La journée risque d’être assez chaotique, mais peut-être ce soir en me couchant tard encore je pourrais rattraper mon retard dans l’écriture.

MonolitheEpsilon Aurigae (2015) • Analog – Harder • 4/5

Hier soir, babe, oscillait entre tragédie et blagues triviales. C’était étrange mais je préfère cela à ses fins de journées. Elle doit rentrer chez elle en ce moment-même. J’en profite pour gérer mes petites affaires autour du texte. La chronique ne devrait pas être mon seul objectif. Je n’ai pas tant de choses que cela à raconter. Je suis toujours surpris, encore et encore, que des gens suivent l’histoire vraie jour après jour. J’en suis reconnaissant.

La vache, j’ai les yeux qui piquent et je pourrait dormir pendant des heures encore. Ma vision se trouble, il devient difficile d’écrire. La musique est hypnotique. Je vais finir mon café et retourner au soleil, dans le lit, avec mon téléphone comme ressource. En même temps, je suis plus ou moins excité par le fait d’écrire de la fiction. J’ai envie de commencer tout de suite, malgré la fatigue insupportable.

KylesaExhausting Fire (2015) • Analog – Hard • 5/5

Je ne sais pas combien de fois j’ai fait la sieste, partiellement, aujourd’hui. Vraiment beaucoup. 00h24. Babe s’est levée avec une extra hour. Moi je sortais d’une sieste, tranquille en pleine nuit. Certes la nuit, notre corps nous dit qu’il est temps de dormir. Mais la journée aussi de manière plus insidieuse (probablement liée à la dépression). Toujours la même histoire. Vouloir dormir le jour pour éviter les interactions avec le monde et se sentir prêt à tout la nuit, une fois que l’on est certain d’être tranquille.

IshqDeep Space Objects (2012) • Digital – Ambient • 4/5

Je ne parle pas beaucoup avec babe. Elle doit prendre son petit déjeuner, qui contrairement au mien qui n’est qu’une succession de cafés, est un vrai repas. Mais je me sens bien ainsi. Il est dimanche, elle a le temps, on n’est pas obligé de discuter tout le temps. Cela se rapproche d’une vie commune, bien plus que son soir où elle essaie de parler mais est bien trop fatiguée pour cela.

Je lis beaucoup d’articles sur l’écriture principalement. Je ne trouve pas ce que je cherche. Tous les titres sont des clickbait et ils ne font que vendre des conseils pour gagner de l’argent ou de la popularité. Ce que je cherche, de mon côté, c’est d’améliorer mon écriture, rien de plus.

Juste à côté se trouvent les articles de développement personnel qui sont dans la même veine. On pourrait presque les mélanger et ne pas faire la différence. Et je déteste le DP. Des gens qui nous expliquent comment vivre ou comment être heureux. C’est ridicule. Il suffit d’utiliser son cerveau réellement et de voir ce qui est bon pour nous. Toute tentative de proposer ce genre de sujets au plus grand nombre va à l’encontre du DP. Puisque ce n’est plus « personnel » du tout.

Si l’on veut parler plus universellement, cela devient de la philosophie et ce ne sont pas des recettes. Ce sont des systèmes. Bien que ce soit mon domaine principal, ou bien que cela le fût, je ne suis même pas certain du bien fondé de ce genre de pratique. C’est intéressant, sans nul doute, mais je dois vivre en priorité, selon des principes que j’invente, qui ne conviennent qu’à moi seul. Je peux les partager. Parfois, une phrase peut résonner chez quelqu’un d’autre, mais ce ne doit pas être la norme. Je cherche vraiment à dire aux gens de trouver leur propre sentier et d’éviter les autoroutes qui nous aliènent.

Crippled Black PhoenixHorrific Honorifics (2018) • Analog – Regular • 4/5

Ce que j’imagine vraiment, c’est d’arriver à avoir un soi indépendant, le construire (à nouveau, et autant de fois que nécessaire), l’arranger, le décorer, en faire quelque chose dans lequel on se sent bien. Le reste du monde vient bien après.

J’ai beaucoup de mal à trouver des choses intéressantes parce que le web fonctionne maintenant par recommandations (et non plus par sérendipité), et au final on finit par tourner en boucle dans la même sphère. J’aimerais bien accéder à tout ce que personne ne voit, ce qui n’est lu que par une dizaine de personnes chaque jour, qui ne cherche pas donner des leçons, mais plutôt à en tirer pour soi-même.

Je ne m’occupe d’ailleurs plus des réseaux sociaux du tout. C’est vraiment malsain pour moi. Une perte de temps et cela me rend de mauvaise humeur. Et bien sûr, cela fonctionne avec des recommandations, une fois encore et je n’en veux pas. De toute manière, j’ai mille façons de détester les réseaux sociaux. Ce n’est même pas la peine de les énumérer, les gens commencent à les connaître.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s