Je me lève très tard puisque j’ai veillé avec babe jusqu’à trois heures du matin. J’ai oublié de baisser le chauffage, cela va encore coûter cher, mais il ne fait même pas vingt degrés malgré ça. Je le baisse un peu maintenant. Je n’arrive pas à contacter babe, mais sa batterie était morte hier dans la nuit. Bref, peu importe, je laisse un message, on verra plus tard. C’est bientôt le soir pour elle, bientôt la nuit même. Je n’aime pas la forcer à parler quand elle est fatiguée après sa journée. Je préfère la cueillir le matin quand elle est encore un peu fraîche. Je pars dans vingt jours. Je ne suis pas prêt. Il faut que je règle des problèmes avant cela. J’ai accroché babe, elle est dans les transports à cette heure, il n’est pas vraiment possible de parler. Le soir, elle doit s’occuper d’elle en premier à mon sens. Je préfère me coucher très tard et passer du temps avec elle dans son matin.

sleep-dopesmoker.jpg

SleepDopesmoker (2013) • Analog – Hard • 5/5

Un morceau d’une heure, complètement Doom, qui va bien avec l’ambiance générale. je vais devoir faire mes tâches, les unes après les autres. Pour l’instant, j’essaie de me réveiller, ce n’est pas simple. La discussion avec babe est entrecoupée mais bonne aujourd’hui. Comme pour son matin (je sais c’est n’importe quoi ce décalage de sept heures). J’essaie de ne presque plus fumer de cigarettes et j’arrête les pétards maintenant parce que c’est dangereux pour le voyage. La police là-bas à l’autorisation d’abattre les drogués. Mieux vaut ne pas tenter le Diable. Et j’en ai assez de me rouler des cigarettes toute la journée. J’en fume encore quelques petites, à moitié, de temps en temps, mais je sais que je peux faire mieux.

Shuffle @ALL 2+

Je me sépare de mes autres blogs qui ne servent plus. Je vais économiser de l’argent dessus. Je n’en ai pas besoin. Je n’ai besoin que d’un seul blog, celui-ci, avec du texte, pour l’instant purement de type chronique. Je peux le faire évoluer mais nous verrons cela. Parfois, je me dis que je devrais publier sur Medium plutôt que sur WP, mais les textes en Français sont perdus au fond du site. Et puis je peux exporter mon blog en cas de besoin tant que je reste sur WP. Au moins, j’ai réglé le problème des abonnements, cela va me faire un peu de fraîcheur sur mon compte en banque. Dans la dynamique de ne garder que le nécessaire. Se débarrasser des choses, le plus possible. Régler les affaires et se détendre autant que possible. Je n’ai plus besoin de me torturer pour quoi que ce soit. Je me sens plutôt invincible malgré toutes les merdes en ce moment. Le « bon » côté du bipolaire.

Au moment où je pense à cela, je reçois la lettre recommandée avec AR qui me dit que je dois quitter l’appartement en octobre pour la vente de l’immeuble. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne suis même plus inquiet sur ce genre de choses. Je ferai le nécessaire, rien de plus. On verra dans quelle direction aller en été. Je peux me satisfaire de vraiment peu. Moins que maintenant. Je peux laisser le chat à A, qui s’en occupera bien. Il ne se sentirait pas bien coincé dans un tout petit appartement.

La conversation avec babe est tranquille. Cela fait du bien. Une bonne nuit pour moi hier, une bonne nuit pour elle aujourd’hui. On parle stérilet. J’ai demandé à A comment ça s’était passé pour elle, j’ai eu de bonnes infos concrètes. Je ne sais pas si babe sera remboursée. Un stérilet en cuivre coûte 250 euros voire un peu moins, mais cela reste très cher pour Manille, même si on partagera les frais bien entendu.

Giana Factory — Lemon Moon.jpg

Giana FactoryLemon Moon (2014) • Digital – Soft • 4/5

Je reste partagé sur Medium et le fait de faire quelque chose de concret et d’intéressant avec. Je pense plutôt à me divertir d’une autre manière ou deux puisque c’est ainsi que je les ai désignées dans mes mantras : jouer à WoW et lire (okay, Medium peut être considéré comme de la lecture si on cherche bien). C’est tout. Le reste du temps, j’écris, peu importe quoi au final. Ici, c’est une chronique. Ailleurs, ce n’est pas publié et c’est toujours en chantier et c’est très bien ainsi. Je vais avoir publié un mois complet de billets en février. Chaque jour j’ai écrit et détaillé mon existence. Cela fait beaucoup, 84 pages. Parfois, une bonne idée me traverse et je l’écris rapidement avant qu’elle ne s’échappe. J’aimerais bien écrire correctement en Anglais, pour l’instant, je me débrouille bien, mais c’est triste d’un point de vue littéraire. Alors je laisse cette idée derrière moi. Pour l’instant en tout cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s