Les choses se passent plutôt bien. J’ai joué à WoW tout en discutant avec babe tard hier soir. J’ai dû dormir vers trois heures du matin. Je me suis levé à neuf heures pour bien faire. La matinée a été difficile même si tout se passe bien du côté du voyage et de babe.

High On FireSurrounded by Thieves (2002) • Analog – Harder • 5/5

J’ai par contre perdu tout mon temps en fermant mon entreprise, imprimer les documents et tout le bordel parce qu’ils veulent me faire payer un impôt que je n’ai jamais payé et j’en ai assez de faire semblant. Je ne suis plus une entreprise. Cela ne changera rien à mon RSA de n’être rien. Je suis un écrivain maudit qui meurt de faim, voilà tout et c’est parfait comme cela. Il faut que je sorte pour poster les trucs, et aller à la pharmacie si j’ai mon ordonnance, ce qui peut attendre demain au pire, et je n’ai plus qu’un patch ou deux en réserve, sans oublier les condoms (en attendant qu’on aille poser un stérilet à babe ensemble), et c’est déjà le week-end qui approche avec lundi Systema jusqu’à mardi, bref, je suis occupé. Mais bon, je suis encore dans les temps, les choses se passent correctement même si je trouve que j’ai des ennuis sans fin.

SPC ECODark Notes (2012) • Digital – Regular • 4/5

J’ai mangé un bout assez tardivement et vite fait. Du vieux pain avec un bout de fromage. Je me fais un thé et je suis fatigué maintenant. Je vais aller faire plus ou moins la sieste en attendant que babe ait terminé sa discussion avec un ou une ami(e). Il commence à se faire tard pour elle et demain elle a langage des signes, peut-être l’examen final du moment.

La poste ferme à 17h30, avec un peu de chance, je peux aller poster mon truc ce soir et prendre du Coke au retour pour bien faire et même du pain. Demain la pharmacie si possible dans l’aprem si je n’ai pas encore reçu mon ordonnance par la Poste. Et poser le chèque pendant que j’y suis s’il est arrivé aussi, le tout entre midi et deux heures probablement. Je peux essayer de me faire livrer de grosses courses pour finir. Cela ne me coûtera pas plus cher que d’acheter en centre-ville et peut-être qu’il y a de nouveaux supermarchés qui le font ici. Je laisse babe signer tranquille, je vais sortir, peu importe si on se manque ce soir pour son coucher. De toute manière, je n’ai pas besoin de dire grand-chose, il est tard et elle sera fatiguée.

Monster MagnetMastermind (2012) • Analog – Hard • 5/5

Je reviens à fond de la Poste, de la boulangerie et de la coop. Tout est okay pour ce côté de la ville. Demain, je n’ai qu’à gérer la pharmacie et poser mon chèque au même endroit. Les choses se déroulent correctement. Je pense que je vais continuer à jouer ce soir. Je n’ai pas envie de me prendre la tête avec n’importe quoi. J’ai fait bien assez de choses aujourd’hui. J’ai passé ma journée à gérer des conneries administratives. J’en ai plein le dos. Et babe a encore dû s’endormir sans s’en rendre compte. Dommage pour moi.

SoundgardenSuperunknown (1994) • Analog – Regular • 5/5

Je me rends compte que j’en ai assez pour le moment. Je veux dire (c’est une locution que je sors tout le temps, comme si tout ce que je disais n’était pas assez clair) que tout me fatigue d’un seul coup. Je me couche et je dors une heure après mon repas de fin de journée, pareil que le premier. Je me relève, je fais deux ou trois choses, je lis des trucs sur internet. 19h58. Je suis censé profiter de la nuit et attendre babe. Mais tout à coup, je n’ai pas envie d’attendre babe. J’ai l’impression de ne faire que cela tout le temps, et tout ça, en plus de mes merdes à gérer. Ce n’est pas sain du tout. Pas pour moi en tout cas. Et en me réveillant, je regarde internet, toujours internet, et j’ai un sentiment de nausée pour tout ce qui touche internet d’un seul coup alors que c’est toute ma vie. Cela a même été mon travail la majeure partie de ma vie active quand je n’étais pas trop malade.

J’ai vraiment envie de déménager finalement. Ma vie est vaine, j’ai l’impression de le voir clairement d’un œil extérieur seulement maintenant. Plus de drogues, plus d’oubli, je vois les choses clairement et cela ne me plaît pas. Même mon blog me paraît inutile. Pourquoi je partage tout cela ? Pourquoi je remplis de texte internet ? What’s the point? Je me leurre quand je pense que cela a une valeur. Je suis content que certaines personnes me suivent, qu’elles y trouvent un quelconque intérêt. Mais dans l’absolu, c’est totalement inutile et je fais même probablement perdre leur temps aux gens qui ont certainement mieux à faire que de me lire s’ils y pensent réellement sérieusement. J’ai ce dégoût-là qui me submerge ce soir. Alors certes, je peux aller jouer à WoW et le temps passera jusqu’à ce que je me couche. Mais ce que je pense maintenant est plus important, presque primordial.

Palmbomen IIMemories of Cindy (2018) • Digital – Regular • 3/5

Je me suis excité à faire plein de choses ces derniers temps autour de l’écriture. Mais je ne sais pas si je fais les bonnes choses, dans le bon ordre. Je prends un Seresta parce que je commence à angoisser et à être fébrile. Je tremble presque et j’ai chaud et froid en même temps. Je décide de mettre un très vieux tabouret devant mon MacBook plutôt que le fauteuil de merde déjà abîmé au bout de trois ans et qui n’est pas adapté et qui me fait mal au dos de toute façon. Il faut dire que la table antique de mon MacBook, contrairement à celle moderne de mon PC est un peu trop basse. Comme toutes les choses anciennes. Les gens étaient petits. C’est peut-être une légende familiale. Je l’aime pourtant ce bureau, mais il n’est pas fait pour y rester toute la journée et toute la nuit.

Maintenant, j’ai froid à nouveau. Je remets ma robe de chambre infinie. Je ne me sens pas bien et rien (aucun objet physique ou dématérialisé) ni personne n’y peut quoi que ce soit. Comment est-ce possible ? Je fume une cigarette parce que mon patch ne sert plus à rien. Je devrais, comme il se doit, prendre ma douche et en changer. Si cela se trouve, une douche chaude changerait tout. Je néglige souvent les choses les plus simples. Je vais essayer cela. Mais je pense fermement que je devrais faire quelque chose de différent. Par exemple, écrire de la fiction à côté, et lire aussi. Me concentrer toujours plus sur la lecture et l’écriture pour qu’il ne reste pratiquement que cela dans mon existence. C’est déjà presque le cas, mais ce n’est pas assez violent.

La drogue me manque, même si je ne suis pas en manque. C’est simplement qu’elle permet de voir les choses avec plus de couleurs, en très haute définition et que les idées jaillissent de partout. C’est assez difficile à canaliser mais c’est très efficace, même à faible dose dans mon cas. Depuis que j’ai arrêté la résine il y a une semaine environ, mon humeur est inégale et de mauvaise qualité et je mouline dans le vide quand j’écris ces pages. Je vais prendre ma douche. Peut-être que cela lavera aussi mon cerveau par la même occasion, même si je n’y crois pas trop.

Je devrais y croire. Avec mon aboulie, prendre une bonne douche chaude, quand on traîne dans un petit appartement glacial est un défi, mais on se sent vraiment mieux ensuite. On voit les choses différemment. J’ai remis mes vieilles lunettes qui ne sont pas cassées et qui tiennent bien sur mon nez. Elles sont un peu moins à mon goût mais je pense que je m’en moque complètement. Je vais demander à babe ce qu’elle en pense, même si ce n’est pas son avis qui me décidera à les utiliser ou non. Au moins, elles ne me glissent pas du nez en permanence, sont plus simples à nettoyer etc. On s’en fout. Je les mets et c’est tout.

Je dois avouer que le savon liquide que j’utilise est vraiment merveilleux : il sent très bon la fleur d’oranger, il rend la peau d’une douceur infinie et se rince parfaitement bien. Je comprends babe qui me dit que j’ai la peau douce et quand elle me demande de lui en ramener quelques flacons. Demain après-midi, si j’ai la forme qui suffit, je ferai ma commande en ligne dans un supermarché. Je n’ai pas de voiture, je n’ai pas accès à tout un tas de choses, à des prix bien meilleurs. Même avec le prix de la livraison, c’est moins cher qu’en ville. Hier, j’ai acheté trois trucs à la noix et ça m’a coûté 100 francs. Je sais, l’inflation et tout ça, mais 100 balles, merde !

Mon blog se résume donc en ce moment à des ruminations, j’en suis désolé pour les lecteurs qui d’ailleurs s’en lassent, je les comprends, c’est pareil pour moi. Je pense que je vais travailler sur des articles plus intéressants ou de la fiction, en dehors de tout, même si je ne sais pas vraiment si je suis capable de faire cela à cause du manque de drogue.

Je me sens au moins beaucoup plus calme. J’ai aussi pris un Seresta il faut avouer. Je ne vais pas minimiser le rôle de mes médicaments qui me maintiennent à flot. Le disque dure 1h29, ce qui est un peu infini. Mais c’est de la musique électronique, je dois m’y attendre. 22h22. Le nombre sur lequel je tombe toujours depuis plus de quinze ans. J’avais même le nom de domaine au tout début de mes premiers sites internet, avant d’avoir trouvé le bon. Je ne peux plus utiliser le bon, parce qu’il est relié à ma véritable identité et je ne veux pas que mes connaissances lisent le genre de choses que j’écris ici, qui sont si profondes et parfois si sordides.

Je vais jouer à World of Warcraft pour me détendre et ne plus trop penser. Glander tout seul dans ce coin me fera aussi du bien et passer le temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s